Stagiaire tatoueur

Bonjour, comme on me le demande relativement souvent je vais vous faire un petit topo sur les stages tatoueurs une bonne fois pour toute, ça m'évitera de me répéter ^^

DEVENIR TATOUEUR : RAISONS

D'abord vous voulez devenir tatoueur ? Pourquoi ? Où ? Quand ?
Il faut savoir que devenir tatoueur est un travail de longue haleine, on ne devient pas tatoueur par un tour de magie donc déjà avant de pouvoir vous former vous devez obligatoirement (OBLIGATOIREMENT) passer la formation hygiène et salubrité afin de pouvoir toucher un dermo.
Cette formation est payante et vous allez trouver en cherchant sur le net (si si vous pouvez le faire je vous assure). 



Au-delà de l'aspect santé, il faut dores et déjà que vous possédiez des compétences artistiques et une grande dextérité technique. Si vous êtes nuls en dessin oubliez tout de suite le projet tatoueur et commencez à travailler votre coup de crayon.


Tin-Tin le Grand dit d'ailleurs : 
-"(...) si ils le veulent vraiment ils y arriveront ! Si ils dessinent 8 heures par jour le plus dur est fait !"

Toutefois si vous pensez avoir le profil vous devez garder en tête que devenir tatoueur vous demandera une grande dose de motivation et de patience.

"Quiconque projette d'apprendre seul chez lui après avoir acheté un "kit" à bas prix (une machine correcte, même pour débuter, est coûteuse) se dirige vers l'échec, ou pire... Vers des pratiques inadaptées, mettant en jeu la santé ou l'intégrité physique de ses futurs clients : Outre le fait de travailler avec un matériel incomplet et de qualité médiocre, une telle expérience contrevient à la loi. En effet, la réglementation impose à toute personne effectuant des actes de tatouage de :# suivre préalablement une formation à l'hygiène dispensée par un organisme habilité ;# exercer dans des locaux normalisés avec une salle technique exclusivement dédiée à ces actes ;# déclarer son activité en préfecture (ARS).Autant d'obligations incompatibles avec le tatouage à domicile (déplacement chez la personne qui se fait tatouer) ou la pratique en amateur : Le tatouage, bien que non encore reconnu officiellement en tant qu'activité artistique, est soumis à des obligations sanitaires et administratives."* 

AVANT DE PENSER A SE FORMER

Renseignez vous, les personnes qui arrivent au salon en posant des questions dont les réponses se trouvent sur le net sont pour moi totalement inintéressantes car elles n'ont pas pris la peine de chercher à se renseigner à minima.
Il existe un tas de magazines tattoos et de bouquins, si vous êtes fans vous DEVEZ vous imprégner de la culture tattoo. Allez à toutes les conventions que vous pourrez, observez au max, informez-vous sur le matos... Bougez vous pour votre passion !

Encore Tin-Tin :
"On peut apprendre beaucoup de choses tout simplement en regardant un BON tatoueur bosser, si on se fait apprécier par ce tatoueur il vous donnera peut être des combines ! Après, il vaut mieux apprendre tout seul qu'avec un mauvais."

SE FORMER

"Il n’existe aucun cours agréé par l’Etat, en France ou ailleurs, à ce jour. Ce qui implique que, pour toute formation proposée, vous n’avez aucune garantie sur la qualité du cours, les capacités artistiques, médicales et pédagogiques du formateur, ni sur son sérieux. C’est donc à vous qu’il revient de bien choisir."

Tin-Tin dit que :
-"surtout NE PAYEZ PAS UNE FORMATION ! Apprendre à tatouer ne se fait pas en un jour, et un stage payant ne servira qu'a enrichir un escroc ! "

Les écoles :

Certains malins ont eu l’idée de proposer des formations qui sont des cours dispensés sur une très courte durée (de 3 à 20 jours) à des prix relativement élevés (100 à 300 euros la journée). Plus une découverte du métier qu'un réel apprentissage.
Il existe peut-être des bonnes écoles mais elles ne sont pas répertoriées par le SNAT.

En autodidacte :

C’est la voie la plus courante, puisqu'il n'existe pas de réelle formation. De nombreux tatoueurs aujourd’hui reconnus ont débuté ainsi.
Déconseillée car faute de vraies recherches les apprentis autodidactes travaillent généralement avec du matériel incomplet, de qualité médiocre voire dangereux, les conditions d’hygiène sont souvent désastreuses ce qui peut mettre en danger les personnes servant de cobaye et manquant de recul sur votre boulot, vous risquez de répéter de mauvais gestes pendant des années.

L’apprentissage chez un professionnel :

C’est la solution que le SNAT conseille au maximum pour vraiment comprendre ce qu'est le métier de tatoueur. En bossant chez un tatoueur vous serez au contact de la clientèle, de leur demande et vous pourrez observer les tattoos réalisés voire l’évolution de ces tatouages quand les clients reviennent. De plus vous aurez à dispo du vrai matériel pro (très coûteux) et vous pourrez être guidés, corrigés, avoir l'avis d'un pro sur vos gestes... 
Il vous faudra tout de même une sacré dose de motivation. Modestie, patience seront des atouts dans la quête d'un "Maître" car les tatoueurs ne livrent leurs petits secrets qu’à quelques initiés alors qu'il y a pléthore de demandes.

CHERCHER LE MAÎTRE

Quelle que soit votre approche (répondre à une annonce ou vous pointer en candidat spontané il est primordial que vous ayez un book à présenter alors commencez par là.
Il faut que vous puissiez présenter des dessins dont la qualité prouvera votre niveau. L'aspect du book importe peu, que ce soit un cahier ou des feuilles volantes peut importe, ce qui compte c'est de montrer ce que vous savez faire.
Avec vos travaux essayez de rencontrer des professionnels sérieux, ne jetez pas votre dévolu sur le tatoueur proche de chez vous juste parce qu'il est à coté. Une fois le professionnel choisi, montrez lui vos travaux et prenez ses conseils s'il veut bien vous en donner.
Il vous faudra montrer au tatoueur chez qui vous désirez être formé que vous possédez quelques connaissances donc parlez lui de votre approche de l'art, de vos études dans ce domaine afin de prouver que vous avez déjà une certaine habileté manuelle, si vous êtes déjà formé à l'hygiène parlez en aussi et parlez de ce qui vous branche dans le métier de tatoueur.

A mon sens avant de démarcher un professionnel il faudra que vous regardiez son travail et que vous puissiez lui parler d'un tattoo ou plusieurs qui vous ont beaucoup plu ne serait-ce que pour montrer votre intérêt pour son taf. Si vous êtes régulier vous arriverez sans doute à créer une relation sympa qui amènera peut être le tatoueur à vous proposer un apprentissage sans que vous le lui demandiez.

Si le tatoueur ne vous propose pas de lui même de vous former vous pouvez tenter une demande mais n'oubliez pas que le risque de refus est élevé même si le tatoueur vous trouve très sympa ! 

À éviter absolument :

L'attaque directe très mal vue, venez en douceur et expliquez vos motivations, idem pour les messages sur les réseaux sociaux et les forums ou les sites des pros voire les e-mail, sans explications super claires vous risquez de froisser le tatoueur. Certaines réponses peuvent vous paraître désagréables ou agressives (parfois certains tatoueurs sont un poil revêches) mais songez que nous sommes très souvent sollicités par des personnes moyennement motivées voire n'ayant pas du tout le niveau de base, attirées par un métier auquel ils ne comprennent pas grand chose, à force ça soûle légèrement.
 Au delà du style de vie que nous avons l'air d'avoir (libre et cool) nous ne gagnons pas tous des fortunes (selon les villes où nous exerçons par exemple) et nous n'avons pas non plus des milliers d'heures disponibles pour des jeunes inconscients de la responsabilité découlant du tatouage.

Voici quelques conseils de base, perso je ne prend pour l'instant personne en formation, je ne m'estime pas apte à former d'autres personnes et je ne possède pas la patience nécessaire.

Bonne chance dans vos recherches !




Rock On